Avec 4,5 millions d’euros investis dans sa centrale à bétons de Nice, Lafarge renforce son engagement pour l’environnement en associant technologie et développement durable

Lafarge France inaugure ce jour la centrale à bétons de Nice, fruit d’un investissement de 4,5 millions d’euros. Déjà présent à Contes avec son usine de ciments, Lafarge France renforce son implantation dans les Alpes Maritimes ainsi que sa contribution au développement économique local et son engagement en faveur de l’environnement.

06.10.2017
 

La centrale à béton participe au dynamisme économique niçois tout en respectant l’environnement

D’une superficie de 1 500 m², la centrale a une capacité de production de 70 000 m³ de bétons par an, répondant ainsi aux besoins de la filière construction du pays niçois. Cet investissement a permis de créer 10 emplois en contrat à durée indéterminée et 15 emplois indirects.
 

Située au coeur de l’opération d’intérêt national Eco Vallée, la centrale a été conçue par l’architecte Jean-Philippe Cabane et ABC architectes. Ce dernier a réalisé une construction atypique pour ce type de site industriel qui s’intègre parfaitement dans son environnement urbain. Construite en béton Agilia rouge, elle a été précisément pensée pour répondre aux exigences de la Métropole Nice Côte d’Azur (MNCA) en matière de développement durable. Elle dispose des dernières technologies permettant la réduction du bruit et de la poussière, ainsi que de systèmes de recyclage des retours de bétons et des eaux usées.
 

Une centrale à béton qui répond toujours mieux aux attentes de nos clients

Avec cette centrale, Lafarge France propose à ses clients du pays niçois une grande variété de bétons, des plus basiques aux plus sophistiqués :

  • Les bétons isolants Thermedia, qui permettent de répondre aux enjeux d’amélioration de l’efficacité énergétique du bâti ;
  • Les bétons drainants Hydromedia qui préviennent les risques d’inondation en facilitant l’infiltration et l’évacuation des eaux ;
  • Les bétons décoratifs Artevia, dont sa gamme de bétons luminescents qui répond à des enjeux décoratifs tout en augmentant les économies d’énergie grâce aux particules synthétiques qui emmagasinent la lumière du jour et la restituent la nuit.


Par ailleurs un silo dédié aux granulats recyclés a été installé pour produire des bétons à base de granulats recyclés.
 

Un camion-toupie hybride pour limiter le bruit sur les chantiers et réduire l’impact CO2

Lafarge France met pour la première fois en service à Nice un camion-toupie hybride, moyen de transport innovant qui sera utilisé pour l’acheminement des bétons en contribuant à l’amélioration de la qualité de l’air.

Plus économe en énergie, plus propre et moins bruyant, ce camion toupie-hybride associe les avantages des technologies traditionnelles et électriques. Son tambour est constitué d’un moteur à induction électrique alimenté par une batterie au lithium rechargeable. La bétonnière est également équipée d’un système permettant au camion de récupérer de l’énergie en phase de décélération.

Pensé pour diminuer de façon drastique la consommation de carburant au niveau de l’équipement, du chantier et des déplacements, le moteur diesel du véhicule est soumis à une usure moindre, permettant de surcroît de diminuer les coûts d’entretien. Indépendante du fonctionnement du camion porteur, la rotation du tambour permet d’éviter toute émission polluante et de réduire les nuisances sonores sur chantier pendant les phases de chargement et de déchargement.

« Avec l’inauguration de cette nouvelle centrale à béton, Lafarge réaffirme sa volonté de rester solidement ancré au coeur du tissu industriel français et de s’implanter durablement à Nice. Ce site parfaitement intégré dans l’éco Vallée est un exemple concret de “l’Engagement pour la Croissance Verte” signé entre les entreprises de notre secteur et les Ministères chargés de l’Environnement et de l’Economie. Après Port-la-Nouvelle, Toulouse et plus récemment Le Havre, cet investissement s‘inscrit dans les 300 millions d’euros que le Groupe LafargeHolcim a prévu d’investir en France entre 2016 et 2020 » a déclaré Jean-Marc Golberg, directeur général des activités bétons pour la France.

 

 

INFORMATIONS GÉNÉRALES

A propos de Lafarge en France

Lafarge France est composée de trois activités (ciments, granulats, bétons) présentes sur l'ensemble du territoire et compte plus de 4 000 salariés répartis sur plus de 400 sites. Les ressources minérales sont extraites dans les carrières et sont issues de la valorisation de matières secondaires et du recyclage. Dans les usines et centrales, elles sont transformées pour produire ciment et béton. Lafarge France propose aux professionnels des matériaux pour construire durablement et façonner le cadre de vie : infrastructures, hôpitaux, bureaux, logements collectifs et individuels, maisons basse consommation... Engagées dans une démarche de développement durable, les différentes entités agissent en faveur de l’environnement, que ce soit le réaménagement des carrières, le suivi de la biodiversité ou l’économie d’énergie. Depuis 2012, cet engagement est reconnu SNB (Stratégie Nationale pour la Biodiversité) par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Des informations plus complètes sur Lafarge France peuvent être obtenues

Le communiqué de presse
Télécharger (pdf, 441.54 KB)