Lafarge construit une centrale à béton à l’architecture unique à Nice

Pour sa nouvelle centrale à béton à Nice, dans le périmètre de l’opération d’intérêt national Eco Vallée Lafarge a décidé de de confier la maîtrise d’œuvre de conception au cabinet ABC Architectes représenté par Jean-Philippe Cabane architecte local de renom (le périmètre de l’Opération d’Intérêt National « EcoVallée Plaine du Var »). Parfaitement intégrée au paysage et plus respectueuse de l’environnement, cette centrale révèle un aspect hors du commun pour un bâtiment à caractère industriel. 

25.02.2016
 

Une centrale en parfaite harmonie avec son environnement

Pour obtenir un permis de construire dans ce périmètre sensible et être au plus proche des constructions, Lafarge a dû présenter un projet exemplaire pour répondre aux exigences de la Métropole Nice Côte d’Azur (MNCA). Par souci esthétique et pour une meilleure intégration dans son environnement, l’architecte propose une construction en béton Agilia® Rouge avec des murs de grande hauteur. Equipée d’un toit végétalisé ainsi que de systèmes de réduction du bruit et de la poussière, de traitement des déchets et de recyclage des eaux, la centrale sera particulièrement respectueuse de l’environnement et ne générera aucune nuisance. 

 

Une centrale performante, évolutive et exemplaire en termes de sécurité

D’une superficie de 1 500 m², la centrale sera constituée de trois volumes :

Le bâtiment malaxeur :

  • une ligne de production avec un malaxeur de 3 m3 contenant deux sorties de déchargement.
  • 6 silos ciment de 100 tonnes. 

Le bâtiment granulats :

  • 12 trémies de 50 m3 .

Les bureaux : 500 m² environ

Avec une capacité de production de 70 000 m3 par an, la centrale produira toute la gamme actuelle des bétons Lafarge. Elle sera également capable d’accompagner les innovations Lafarge et de fabriquer par exemple les futurs bétons à base de granulats recyclés. Il sera en effet possible, pour accompagner une croissance d’activité, d’installer dans le futur une seconde ligne de production au sein du bâtiment malaxeur dans cette centrale évolutive. Le coulage des murs de très grande hauteur (18 m pour le bâtiment granulats et 14 m pour le bâtiment malaxeur) s’est effectué en continue sur une journée, une prouesse technique en termes de génie civile et de mise en œuvre nécessitant également des bétonnages de grande hauteur. La centrale de Nice est exemplaire en France : de nombreuses automatisations permettent de simplifier les tâches des opérateurs ; la qualité et la régularité des bétons sont renforcées pour une productivité plus élevée. Le démarrage de l’exploitation de la centrale est prévu en septembre 2016. Elle emploiera une dizaine de personnes sur site et sera à l’origine d’une quinzaine d’emplois indirects supplémentaires. « Cette nouvelle centrale à béton fera office de vitrine du savoir-faire de Lafarge mais également de référence pour la ville de Nice » commente Philippe Malet, Directeur Agence Côte d’Azur Lafarge Bétons France.
 

FICHE TECHNIQUE :
Coût de la construction : 4,5 million d’€
Superficie de la centrale : 1 500 m² sur un terrain de 10 000 m²
Début des travaux : août 2015
Démarrage de l’exploitation : septembre 2016
Capacité de production : 70 000 m3 par an
Architecte : Jean-Philippe Cabane, ABC Architectes
Entreprise de génie civile : Benoît Roncarolo
Matériau mis en œuvre : Agilia

Communiqué de presse
Télécharger (pdf, 267.78 KB)