Lafarge France et GBE obtiennent un Avis Technique* pour le procédé GBE® , solution béton innovante pour l’isolation

28.11.2017

Grâce à cet Avis Technique (ATEc), Lafarge et GBE pourront ouvrir à de nombreux chantiers ce système constructif isolant répondant aux exigences des réglementations thermiques. Alliant la durabilité du béton et une liberté architecturale dans son application, le procédé GBE® a été mis en œuvre sur le chantier d’une école primaire à Montgeron (91), finaliste du prix de la Première Œuvre au concours de l’Equerre d’Argent 2017.

 

Un système constructif innovant pour répondre aux exigences thermiques des chantiers

Inventé par Gilles Beaumont, Directeur de l'entreprise GBE, et développé avec l'appui technique et commercial des équipes Lafarge, le procédé GBE® consiste en un double mur en béton banché intégrant un isolant entre deux parois à l'aide de dagues et de connecteurs. Le système se compose d'un mur intérieur porteur en béton, d'un isolant thermique en panneaux, et d'une peau extérieure en béton.

 

Le coulage simultané des voiles intérieurs et extérieurs s'effectue avec un béton auto-plaçant Ultra Twin procédé GBE® , développé spécifiquement par Lafarge France, dont la formulation allie une très grande fluidité et des qualités de remplissage optimales.

 

Ce procédé permet ainsi de réaliser, en une seule opération, la structure, l'isolation et la finition extérieure, pour une isolation homogène et performante de l'enveloppe.

 

Résultat : une résistance thermique exceptionnelle (R jusqu'à 9 m2.K./W) sans ponts thermiques et des performances optimales en termes d'inertie thermique et d'étanchéité à l'air, pour répondre aux exigences d'efficacité énergétique les plus strictes.

 

En 2014, Lafarge et GBE avait déjà obtenu une Appréciation Technique d’Expérimentation (ATEx) favorable du CSTB pour ce procédé, permettant de le mettre en œuvre sur une quinzaine de chantiers en France. Aujourd’hui, le procédé GBE® concerne plus d’une centaine de chantiers, dont certains sont en cours de réalisation.

 

Cette méthode permet la réalisation de murs à haute technicité avec une mise en œuvre simple et accessible à toute entreprise maîtrisant la technique du béton banché.

 

« Nous accompagnons toutes les entreprises qui souhaitent se différencier grâce à un savoir-faire unique qui met à l’honneur le process manuel et la technicité du maçon », déclare Gilles Beaumont, Directeur de l'entreprise GBE.

 

Le chantier d’une école dans l’Essonne nommé lors de la 35e édition de l’Equerre d’argent

 

Outre ses performances thermiques et sa facilité de mise en œuvre, le procédé GBE® répond aux exigences des architectes qui souhaitent retrouver toute leur liberté de conception en façade.

 

Il a été choisi par les agences d’architecture MeKA et Ciel pour la conception de deux bâtiments scolaires (primaire et collège) à Montgeron avec l’ambition d’offrir un équipement accueillant et ouvert avec des potentialités de fonctionnement multiples, un environnement de qualité tant pour les élèves que pour le personnel.

 

Nommé à l’Equerre d’Argent dans la catégorie « Première Œuvre », le bâtiment primaire s’inscrit dans la continuité du bâtiment existant de la Congrégation. Il en reprend le rythme vertical des percements, l’alignement à l’égout et la hauteur de faîtage. De même, le soubassement en béton bouchardé est aligné au mur existant en meulière.

 

De plus, l'utilisation du béton Ultra Twin Procédé GBE® offre des possibilités infinies en termes de formes, de textures et de finitions. Le traitement minéral des parois verticales en béton apparent composé d’agrégats clairs d’Ile-de-France a permis un rendu « brut de décoffrage » sur les faces intérieures et extérieures, pour un rendu en harmonie avec le paysage "pierre francilienne".

 

Mathilde Cordonnier, associée de l’agence MeKA, commente :

« Cette méthode nous a permis de garantir au bâtiment une robustesse et une pérennité recherchées par le maître d’ouvrage et en même temps de limiter le second œuvre et de réduire le temps de chantier tout en respectant la RT 2012. Nous avons également retenu ce procédé constructif car il met en avant le travail des compagnons du Gros-œuvre et le savoir-faire Français dans le domaine du béton ».

 

INFORMATIONS GÉNÉRALES

À propos de GBE

Depuis 2002 la SAS GBE, Holding familiale dédiée à la construction, anime des sociétés et assiste les Maîtres d’Ouvrages dans le développement de leurs projets immobiliers. A l’horizon de la RT 2012, conscient du besoin de la profession et soutenu par des Maîtres d’Ouvrages Publics et privés, GBE a conçu un système constructif novateur : le procédé GBE® . En 2011, afin de diffuser cette innovation majeure au plus grand nombre, GBE s’est rapproché de LAFARGE, avec lequel elle partage les mêmes valeurs d’innovation, de performance et de développement durable. Des informations plus complètes sur GBE peuvent être obtenues sur son site Internet : www.gbe-innovation.fr

 

A propos de Lafarge en France

Lafarge France est composée de trois activités (ciments, granulats, bétons) présentes sur l'ensemble du territoire et compte plus de 4 000 salariés répartis sur plus de 400 sites. Les ressources minérales sont extraites dans les carrières et sont issues de la valorisation de matières secondaires et du recyclage. Dans les usines et centrales, elles sont transformées pour produire ciment et béton. Lafarge France propose aux professionnels des matériaux pour construire durablement et façonner le cadre de vie : infrastructures, hôpitaux, bureaux, logements collectifs et individuels, maisons basse consommation… Engagées dans une démarche de développement durable, les différentes entités agissent en faveur de l’environnement, que ce soit le réaménagement des carrières, le suivi de la biodiversité ou l’économie d’énergie. Depuis 2012, cet engagement est reconnu SNB (Stratégie Nationale pour la Biodiversité) par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

Communiqué de presse (pdf, 879.88 KB)