Lafarge France inaugure une nouvelle centrale à béton ultra-moderne à La Seyne-sur-Mer (83)

Afin de répondre à une demande de plus en plus dynamique dans le Var, Lafarge France remplace sa centrale toulonnaise construite en 1973 par une toute nouvelle centrale à La Seyne-sur-Mer. En service depuis avril 2015, elle permet à l’industriel de répondre aux besoins en construction durable du territoire grâce à une capacité de production plus élevée et à une gamme complète de produits innovants fabriquée dans un site plus performant et plus propre

24.06.2016
 

Une centrale dernière génération pour répondre à tous les besoins locaux en construction

Afin de renforcer son maillage territorial et de maintenir un niveau d’efficacité et de modernité toujours plus élevé, Lafarge France inaugure une nouvelle centrale à béton à la Seyne-sur-Mer. En fonctionnement depuis avril 2015, elle emploie 10 personnes pour alimenter un marché local dynamique.
Pourvu d’une capacité de 40 000 m3 de béton par an, le site est équipé :
- d’un malaxeur de 2 m3,
- de 6 silos de stockage de 63 m3,
- de 8 cases à agrégats permettant de stocker 60 m3 de granulats,
- de 12 cuves à adjuvants de 2 500 litres chacune.
Capable de produire la totalité de la gamme Lafarge Bétons (bétons traditionnels et spéciaux tels que le béton isolant Thermedia® ou le béton drainant HydromediaTM), elle est la première centrale du secteur Côte d’Azur équipée d’une ligne de production dédiée à la gamme Système Sols pour les chapes fluides.
Située aux plus près des chantiers, dotée d’un système de livraison plus rapide et d’un service client renforcé, cette centrale répond aux nouvelles attentes des professionnels et a d’ores et déjà participé à de grands chantiers territoriaux tel que le chantier de la base navale de Toulon (Barracuda).

Une centrale engagée dans une démarche d’économie circulaire

 La centrale offre les services et produits aggneoTM : accueil et recyclage des boues de béton des toupies et production de bétons à base de granulats recyclés issus de la déconstruction des ouvrages en béton du territoire. Ces bétons déconstruits sont triés et concassés à proximité de la centrale avant d’être recyclés dans de nouveaux bétons pour boucler la boucle.
Intégrée à son territoire, l’architecture de la centrale de la Seyne-sur-Mer se fond au paysage local. En effet, les silos de stockage ne dépassent pas 10 m de hauteur.
Equipée de bassins de récupération des eaux pluviales, de décantation et de séchage, la nouvelle centrale varoise est exemplaire en termes de gestion des eaux de pluie. Un système de réduction du bruit et de la poussière permet de limiter au maximum ses nuisances pour les riverains. Le bâtiment répond ainsi à toutes les normes et réglementations environnementales en vigueur.

la6seyne.jpg
la6seyne.jpg


Caractéristiques techniques

Coût de la construction : 2.9 M€
Durée des travaux : 1 an
Superficie de la centrale : 5 750 m 2
Mise en service : avril 2015
Capacité de production : 40 000 m 3 par an
Flotte : 7 camions 
Effectifs : 10 employés permanents

Communiqué de presse
Téléchargez (pdf, 281.42 KB)