LafargeHolcim engagé contre le changement climatique

Le Groupe soutient la mise en place d’un prix carbone

Depuis plusieurs années, LafargeHolcim mène une politique volontariste de réduction des émissions de carbone, ayant diminué de 25% ses émissions nettes de CO2 par tonne de ciment à ce jour par rapport à 1990. Soumis au mécanisme européen de quotas carbone comme d’autres secteurs industriels, LafargeHolcim réaffirme sa position en faveur d’un dispositif de prix du carbone, et en faveur d’une révision du mécanisme européen pour éviter toute sur-allocation de quotas gratuits.

24.05.2016
 

Des engagements historiques, chiffrés et exigeants en matière de changement climatique

Le ciment est un des matériaux les plus consommés au monde, sa fabrication implique la production de clinker, émettant ainsi du CO2 par le phénomène de décarbonatation du calcaire et par la consommation énergétique du four.
 
Conscient de son rôle dans la lutte contre le changement climatique, LafargeHolcim a pris des engagements ambitieux qui s’inscrivent dans le cycle de vie complet de nos produits, de leur fabrication à leur utilisation dans les bâtiments :
 
- Réduire de 40% nos émissions nettes de CO2 par tonne de ciment d’ici 2030 par rapport à 1990. Un objectif réalisable grâce à l’amélioration de nos procédés, à la substitution des énergies fossiles par des combustibles alternatifs (déchets, biomasse…) et par l’utilisation de ressources alternatives (cendres volantes, laitiers de hauts fourneaux…) en remplacement du clinker.
- Aider nos clients à éviter l’émission annuelle de 10 millions de tonnes de CO2 d’ici 2030 durant le cycle de vie du bâtiment grâce à nos solutions constructives innovantes (solutions isolantes, bétons dépolluants, etc.).
 
LafargeHolcim a réduit ses émissions nettes de CO2 par tonne de ciment de 25% par rapport à 1990 et est aujourd’hui l’entreprise la plus performante du secteur cimentier en la matière. Ce résultat est soutenu par un investissement de plus d'un milliard de francs suisses en matière d’amélioration environnementale sur la période 2007-2014.

LafargeHolcim en faveur de mécanismes de réduction des émissions de CO2

LafargeHolcim contribue depuis plusieurs années aux avancées et aux initiatives en matière de lutte contre le changement climatique.
 
Ainsi à l’occasion de la COP21 et de l’accord historique de Paris, LafargeHolcim a réaffirmé sa position en faveur de l’utilisation d’un mécanisme visant à attribuer un prix au carbone, outil indispensable à la réduction des émissions de CO2 et la mise en place de conditions de concurrence équitable (dites « level playing field ») entre les industries à travers les continents. En effet ce mécanisme incitatif, qui doit s’inscrire au centre d’une politique climatique globale, permet le développement et le déploiement sur le marché de solutions bas carbone compétitives.

Cet engagement est notamment relayé aux travers de notre participation active à la « Carbon Pricing Leadership Coalition »1, ainsi qu’à d’autres coalitions internationales telle que «Caring for Climate»2 lancée par le Global Compact et l’UNEP3 ou des initiatives industrielles volontaires tel que le « Low Carbon Technology Partnerships Initiative » dans le cadre du WBCSD4.
Par ailleurs, nous sommes engagés aux côtés de la France, d’autres Etats et membres de la société civile dans l’Alliance Globale pour les Bâtiments et la Construction, lancée à l’initiative de la France lors de la COP21.

Enfin, LafargeHolcim soutient la nécessaire réforme du mécanisme de quotas européen (dit « EU-ETS ») afin d’éliminer les anomalies actuelles du système telle que la sur-allocation de quotas gratuits dans le secteur cimentier et d’autres secteurs industriels. Dans ce cadre, LafargeHolcim promeut une approche d’allocation dite « dynamique » des quotas gratuits, ainsi qu’une révision des benchmarks sur la base des développements technologiques récents, évitant ainsi le phénomène de sur-allocation.

Eric Olsen, CEO de LafargeHolcim, a déclaré : « Par sa vocation même de fabricant de matériaux, LafargeHolcim se doit d’agir pour répondre aux grands défis de la planète et participer à la lutte contre le changement climatique. Il le fait en inventant des matériaux pour un urbanisme plus durable, mais aussi à travers son objectif ambitieux d’une réduction de 40% des émissions. Le Groupe soutient avec détermination les actions de la collectivité pour favoriser des industries moins émettrices de carbone et corriger les dysfonctionnements des dispositifs actuels. »
 
 
[1] Plus d’informations sur : http://www.carbonpricingleadership.org
[2] Plus d’informations sur : http://caringforclimate.org
[3] UNEP : United Nations Environment Program (Programme des Nations unies pour l’environnement). 
Plus d’informations sur : http://www.unep.org/french
[4] WBCSD : World Business Council for Sustainable Development (Conseil mondial des affaires pour le développement durable). 
Plus d’informations sur : http://www.wbcsd.org
Communiqué de presse
Téléchargez (pdf, 204.01 KB)