Trouver votre terrain à bâtir

La recherche d’un terrain est obligatoirement la toute première étape de votre projet. La nature du terrain, sa surface, son orientation et les conditions de construction qui y sont associées seront déterminantes pour préciser votre projet de construction de maison individuelle.

 

Rechercher un terrain

Vous avez le choix entre l’achat d’un terrain isolé ou en lotissement.

Vous pouvez effectuer vous-même la recherche du terrain. Pensez à exploiter toutes les sources d’information : petites annonces, agences immobilières, notaires, mairies, sans oublier votre réseau personnel (famille, amis…). Vous pouvez aussi vous adresser directement aux constructeurs de maisons individuelles – la majorité d’entre eux sont en mesure de vous aider à trouver un terrain idéal pour votre projet.

Lafarge France dispose d’un réseau de constructeurs partenaires qui sauront vous aider à identifier l’emplacement dont vous rêvez.

 

Lors de votre recherche, attention à ne pas négliger :

  • les coûts directs (droits de mutation, frais de notaires, taxes...) qui viennent s'ajouter au coût du terrain,
  • les coûts indirects liés à l'accessibilité d'un terrain ou à son raccordement aux réseaux, notamment lorsqu'il s'agit d'un terrain isolé.

 

Évaluer un terrain

Quelle que soit la source de votre information, lorsqu’un terrain vous intéresse, il est impératif de vérifier certains points essentiels : constructibilité, surface exacte, qualité du sol, prix.

1. Le caractère constructible du terrain et les conditions associées à la construction

Pour être certain de la constructibilité du terrain que vous souhaitez acquérir, rendez-vous à la mairie pour consulter : le Plan d’Occupation des Sols ; le Plan Local d’Urbanisme concerné ou le cahier des charges des constructions en lotissement. Consultez également un notaire pour connaître les éventuelles servitudes attachées au terrain convoité.

2. La surface exacte du terrain et ses limites

Connaître la superficie exacte du terrain est primordial puisque cela aura un impact sur votre prix d’achat. Pour cela, consultez le cadastre et en cas de doute, faites réaliser un bornage par un géomètre expert.

3. La qualité du terrain et sa localisation géographique

Pour bien analyser la valeur de votre terrain, portez une attention particulière : à la proximité des infrastructures, transports et commodités, à l’exposition au soleil, aux nuisances potentielles (bruit, etc..).

4. Le prix

Pour bien maîtriser votre prix d’achat, prenez en compte non seulement la valeur d’acquisition du terrain mais aussi les frais de notaire, les droits d’enregistrement et les taxes locales.

 

Acheter un terrain

Une fois votre terrain choisi, vous devrez signer une promesse ou un compromis de vente. Ce premier engagement sera suivi de la signature finale de l’acte de vente authentique : cette signature se fait obligatoirement devant notaire, et fait de vous le propriétaire du terrain.

En cas de doute, ou si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à consulter les Agences Départementales d’Information sur le Logement (ADIL) qui assurent, au niveau local, un conseil aux particuliers en matière de logement et d’habitat.