1 an après leur commercialisation, les blocs bétons AIRIUM ont séduit le marché de la maçonnerie

18.12.2018

Depuis leur lancement en fin 2017, les blocs AIRIUMTM connaissent une forte croissance sur le marché de la construction neuve. Utilisés tant en logement collectif qu’en maison individuelle, de 1 000 000 de blocs bétons des partenaires Alkern, Fabemi et Seac devraient être vendus avant la fin de l’année 2018. Ces blocs AIRIUMTM possèdent les meilleures performances thermiques et carbones de leur catégorie correspondant parfaitement aux enjeux du label E+C- et des futures réglementations.

100% minérale, cette mousse isolante a été développée et brevetée par le Centre de Recherche mondial de LafargeHolcim basé en France, à L’Isle d’Abeau.

 

Plus de 400 chantiers concernés depuis 2018

Cette première année de commercialisation a permis de démontrer l’efficacité des gammes de blocs AIRIUMTM (R=1 à R=1,8) sur les chantiers de logements collectifs (jusqu’à R+4), des maisons individuelles et maisons individuelles groupées.

En particulier, les blocs AIRIUMTM permettent d’améliorer la performance thermique et carbone du bâti tout en réduisant les coûts de construction. Par exemple, en logement collectif les rupteurs de ponts thermiques sont remplacés par des planelles isolantes certifiées pour les zones sismiques ce qui permet de réaliser un gain économique.

Suite à ce succès, LafargeHolcim et ses partenaires (Alkern, Fabemi et Seac) entendent continuer le déploiement national de cette solution. Le secteur du logement collectif est principalement ciblé avec l’ensemble des blocs AIRIUMTM et des planelles isolantes possédant des avis techniques.

Une solution innovante et facile à mettre en œuvre pour atteindre l’efficacité énergétique et carbone du bâti

AIRIUMTM anticipe les exigences de la future réglementation RE 2020 grâce à ses performances thermique et environnementale tout en apportant les caractéristiques essentielles du béton que sont l’acoustique, la résistance au feu et la durabilité.

Construire en blocs AIRIUMTM :

  •  Un logement mieux isolé : les blocs AIRIUMTM possèdent des performances thermiques allant jusqu’à 1,8W/m.K en 20cm Bloc Airium R1,8 Bloc Airium R1 2 d’épaisseur grâce à la technologie AIRIUMTM. Associé aux planelles isolantes, ces solutions permettent de réduire très efficacement les ponts thermiques.
  •  Un logement plus zen : les Blocs AIRIUMTM apportent un confort acoustique aux clients finaux adaptés aux zones bruyantes.
  •  Un chantier plus rapide et plus propre: Les blocs AIRIUMTM arrivent déjà moussés sur chantier. Nous recommandons une pose collée pour favoriser la performance thermique et pour gagner jusqu’à 30% de temps sur la mise en œuvre par rapport à une maçonnerie traditionnelle.
  •  Un coût de construction réduit : les blocs AIRIUMTM permettent de réduire l’épaisseur du mur pour gagner jusqu’à 4% de la surface totale, un avantage non négligeable dans les zones tendues. Associer de planelle isolante, ils permettent également de supprimer les rupteurs de ponts thermiques pour effectuer des gains économiques importants.
  •  Un logement plus sûre : les Blocs AIRIUMTM apportent une sécurité accrue grâce à une résistance au feu ultra performante (jusqu’à REI 180) et une solution globale adaptée à toutes les zones sismiques.
  •  Un logement respectueux de l’environnement: les blocs AIRIUMTM possèdent les meilleures performances carbone de leur catégorie en réduisant jusqu’à 50% des émissions par rapport aux maçonneries isolantes de référence.

Un développement qui s’accélère en 2019

AIRIUMTM vise une présence nationale dans les mois à venir. Pour se faire, 4 machines supplémentaires (12 au total) sont prévues sur les sites des partenaires fabricants pour la production des blocs isolants.

En parallèle, de nouvelles applications sont actuellement en développement pour la mousse isolante AIRIUMTM, par exemple sur l’isolation bas CO2 des combles perdus et des toits terrasses ou encore des planchers métalliques préfabriqués, avec la société Easysteel.

Julien Guiganti, Directeur Business Unit Airium, commente :

« Depuis leur lancement, les blocs AIRIUMTM ont reçu un écho favorable du marché. Nous allons capitaliser sur ce succès en 2019 et renforcer notre présence sur le territoire afin de pouvoir répondre aux demandes des constructeurs. Outre les 4 machines supplémentaires qui soutiendront notre activité en France, nous prévoyons également de nouveaux partenariats et géométries pour élargir la proposition d’offre de blocs bétons ». 

INFORMATIONS GÉNÉRALES

A propos de LafargeHolcim

LafargeHolcim opère dans quatre segments d’activités : ciment, granulats, béton prêt-àl’emploi ainsi que des produits et solutions tels que béton préfabriqué, asphalte et mortier. Avec son large portefeuille, le Groupe offre des solutions aux défis les plus difficiles rencontrés par les maçons, constructeurs, architectes et ingénieurs, de l'urbanisation à la croissance démographique et à la demande en logements abordables.

LafargeHolcim compte près de 5 000 collaborateurs répartis sur plus de 400 sites en France et développe des solutions innovantes pour répondre aux enjeux de la construction durable et de l’économie circulaire. L’entreprise est aussi fortement impliquée dans la maitrise de ses impacts sur l’environnement : certifications ISO - charte RSE de l’Unicem - engagements pour la biodiversité reconnu SNB (Stratégie Nationale pour la Biodiversité). Pour en savoir plus : http://www.lafargeholcim.comhttp://www.lafarge.frwww.youtube.com/c/Lafarge-franceFrwww.facebook.com/LafargeFranceOfficiel

LafargeHolcim en France en chiffres

Près de 5 000 collaborateurs sur plus de 400 sites industriels en France.

Ciment (n°1 en France) : 20 sites industriels (8 cimenteries, 1 usine de chaux, 7 usines de broyage, 4 dépôts).

Granulats (n°3 en France) : 140 sites industriels (carrières, ports et dépôts).

Bétons (n°1 en France) : 240 centrales à béton.

R&D : premier centre de recherche au monde dédié aux matériaux de construction à l’Isle d’Abeau (Isère) et 1 laboratoire d’essais pour la France.

Communiqué de presse (pdf, 336.06 KB)