Du ciment Durabat® pour consolider les fondations superficielles des maisons individuelles de la commune de Piegros la Clastres (26).

8 Avril 2021

Une solution parfaitement adaptée pour les travaux de reprise en sous oeuvre pour des sols composés d'argiles gonflantes qui a su répondre à la problématiques des sinistrés de la commune.

 

C’est en 2017 que plusieurs habitants de la commune de Piégros la Clastre (26) constatent l’apparition de fissures et fentes sur la structure de leur habitation. Le sol de ce petit village aux paysages bucoliques est composé de marne, une roche mêlant calcite et argile, très sensible aux conditions climatiques. Ainsi, les périodes successives de pluies et de sécheresses entraînent gonflement puis rétraction du sol en surface, provoquant des dégâts considérables sur les maisons individuelles.*

C’est dans ce contexte que la société SOLS STRUCTURE TS (77) intervient 3 ans plus tard, nommée par les experts en assurance; pour la réalisation de 35 micropieux de 12 m de profondeur pour stabiliser le sol sous l'une des maisons du village. Au total, 6 palettes de Durabat 42,5 PMES de 35kg ont été acheminées de l’usine de la Malle pour ce chantier exécuté par Mr El Boudali, Chef de chantier, et son équipe.

Les 30 autres dossiers déposés dans la commune concernant des sinistres liés à ces problèmes d’argiles gonflantes ont fait réfléchir les équipes LH sur l’utilité commerciale de posséder une cartographie nationale des argiles gonflantes. Associé à un accès aux déclarations de communes sinistrées, cela pourrait permettre de promouvoir nos solutions directement auprès des particuliers et de les mettre en relation avec nos entreprises spécialisées partenaires telle que SOLS STRUCTURE TS.

Bravo à l'équipe DISTRIPLUS pour le suivi de chantier de maison individuelle et pour leur implication dans la recherche de solutions pour élargir chaque jour un peu plus notre marché.

* La France dispose d’un climat tempéré limitant le gonflement de terrain, les argiles étant souvent saturées en eau. Les mouvements les plus importants sont donc observés en période sèche.