Témoignage de Margot, ingénieur recyclage et valorisation des déchets (Mines d’Alès 2015)

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Margot, ingénieur recyclage et valorisation des déchets
Margot, ingénieur recyclage et valorisation des déchets

J’ai 23 ans. Après 2 années de classes préparatoires scientifiques, j’ai intégré les Mines d'Alès. J'ai réalisé mon stage de fin d'études au sein de l’équipe projet Aggneo en charge du développement national des activités de recyclage et de valorisation des Déchets de chantiers. 

Pouvez-vous décrire les missions qui vous sont confiées ? Quels intérêts en retirez-vous ?

J’ai eu les 3 missions suivantes :

1) Création d'un tableau de bord pour le suivi mensuel des activités de Recyclage et Valorisation des Déchets. Mise à jour du tableau tous les mois. L’Intérêt est un gain en efficacité et en rigueur sur le traitement de données chiffrées.

2) Accompagnement sur 2 projets de plateforme de traitement des déchets du béton. Accompagnement technique sur la phase développement (dimensionnement des installations), suivi et consolidation des données remontées par les équipes sur place, rédaction de retour sur expérience. Cela m’a permis de confronter la théorie et la pratique, d’avoir une expérience sur le terrain ("la vraie vie") et de développer mon relationnel avec les équipes.

3) Revue synthétique des différentes techniques de traitement des déchets du béton au niveau national (en interne et en externe). J’ai découvert les pratiques sur l'ensemble du territoire et ai pu améliorer mon l'esprit de synthèse.

Pourquoi avez-vous choisi Lafarge pour effectuer votre alternance/stage ?

La taille de l'entreprise et sa renommée en France et à l'international (expertise dans son cœur de métier). Lafarge me semblait avoir un pouvoir d'action fort dans le domaine du recyclage des déchets en vue de l'étendue de son implantation et de ses moyens.

Comment s'est déroulée votre arrivée chez Lafarge ?

Mes missions ont démarré assez tôt ce qui m'a permis de m'intégrer pleinement dans l'équipe dès le début de mon stage.

Pouvez-vous nous décrire le rôle de votre tuteur ? Comment qualifierez-vous vos relations ?

Le tableau de bord était un besoin direct de mon tuteur, il a donc supervisé de près sa création et son développement. Pour les autres missions qui étaient plus liées aux opérations, j'étais encadrée par l'une des membres de mon équipe qui travaillait déjà sur le sujet. Je rapportais toujours à mon tuteur. Il a donc tenu un rôle d'encadrant, me laissant beaucoup d'autonomie tout en contrôlant mes livrables.  

Qu'avez-vous appris jusqu'à ce jour chez Lafarge ?

J'ai pu me rendre compte du niveau d'exigence et de rigueur d'un grand groupe. J'ai découvert le lien entre les fonctions supports et les opérations au sein d'une organisation. J'ai appris à m'adapter aux besoins de différents interlocuteurs qui diffèrent selon les problématiques, les enjeux et les acteurs.

De quoi êtes-vous le plus fier(e) chez Lafarge ?

Le recyclage et la valorisation des déchets prennent de plus en plus d'ampleur. Je suis fière de voir qu'une entreprise française qui a presque 200 ans d'histoire parvient encore aujourd'hui à impulser de nouvelles activités et à se développer sur des sujets portés vers l'avenir.

Si vous deviez décrire Lafarge en quelques mots, que diriez-vous ?

De l'expertise, de l'histoire, un esprit d'équipe en région, une envie d'aller de l'avant (économie circulaire, nouveaux produits, fusion...).

Que diriez-vous à un membre de votre entourage pour l'inciter à postuler chez Lafarge ?

Bon esprit dans les équipes. Probablement de nouveaux champs de possibilité avec la fusion.

Quel est votre projet professionnel une fois diplômé(e) ?

Je souhaiterai débuter ma carrière en devenant chef de projet junior dans le domaine du recyclage des déchets. Diplômée des Mines, je poursuis mes études en master spécialisé « Management de Projets et Programmes » à la SKEMA Business School.