Usine Lafarge de La Couronne, en Charente

L’usine de La Couronne est une cimenterie créée à l’origine en 1928, transformée en unité de broyage assurant la production et la vente de ciments depuis 2017.
L’ancienne ligne de cuisson, du calcaire et de l’argile, qui date de 1976 n’est désormais plus utilisée pour la fabrication du clinker, principal composant indispensable à la fabrication du ciment. Celui-ci est aujourd’hui acheminé par train depuis la cimenterie de Martres-Tolosane (Haute-Garonne).
En 2022, l’usine poursuit sa transformation en engageant les travaux de déconstruction de la ligne de cuisson (tour, four, cheminées….) et des bâtiments de l’usine qui ne sont plus utilisés aujourd’hui.

 

Le projet de déconstruction en bref

A partir du mois d’avril 2022, tous les ateliers et équipements constituant l’ancienne ligne de cuisson vont être déconstruits. Cet important chantier va mobiliser entre 20 et 30 personnes de la société CARDEM (groupe Vinci), entreprise spécialisée dans ce type de travaux retenue par Lafarge Ciments.

La durée prévisionnelle des travaux est de 10 mois, et les études préparatoires ont permis d’estimer la quantité totale de matière à récupérer et à évacuer à environ 35 000 tonnes. Ce chantier se veut exemplaire avec une valorisation d’un maximum de ces matières qui se répartissent de la manière suivante :

  • 98% de matières inertes ou non dangereuses seront valorisées dans les filières de recyclage locales ; dont 10 500 m3 de Béton et 6050 tonnes de Ferrailles, soit l’équivalent des fondations et de la structure de la Tour Eiffel !
  • 2% de déchets dangereux (dont amiante, huiles moteur…), qui seront évacués dans des filières de traitement spécialisées, conformément à la réglementation.
     

Entourées en rouge, les zones déconstruites :

usine zones a deconstruire

 

Des nuisances réduites pour le voisinage

Lafarge a fait le choix de ne pas avoir recours à l’explosif pour mettre au sol les ouvrages à déconstruire, et de retenir des techniques de déconstruction permettant de minimiser les risques et les impacts sur l’environnement local :

  • utilisation exclusive de moyens mécaniques pour limiter le risque de projections et vibrations ;
  • mise en place d’un suivi vibratoire pendant les phases de travaux réalisées à proximité des voies SNCF et de l’Abbaye ; réduction des poussières (« abattage ») par arrosage ciblé pour limiter au maximum les émissions.

Planning détaillé des travaux

Le chantier sera uniquement opérationnel en journée et pendant les jours de semaine (pas d’activité le week-end). Le planning prévisionnel des travaux est précisé sur le plan ci-dessous

 

Document à télécharger

Fiche de présentation de l’usine de broyage de La Couronne (pdf, 398.82 KB)

 
plan et planning