Un EPHAD à Marmande

01.12.2016

Réduction significative de la durée du chantier, amélioration des conditions de travail, limitation des nuisances. Autant de paramètres qui ont conduit l’entreprise De Sousa Dallages à adopter le béton USRTMT pour le surfaçage des dalles. Une solution innovante idéale pour ce chantier de grande ampleur.

 

Leader dans le domaine très technique du dallage industriel, l’entreprise De Sousa Dallages est en permanence à la recherche de produits et systèmes qui permettent de réaliser des gains de productivité et d’améliorer les conditions de travail des salariés sur les chantiers. C’est ce qui l’a incitée à utiliser, pour la réalisation des 6000 m² de dalles de la résidence retraite médicalisée les Terrasses du Château à Marmande, une solution innovante pour le surfaçage des bétons baptisée «Ultra Surfaçage Rapide TMT» de LafargeHolcim. Une technologie autorisant le surfaçage par temps froid sans accélération brutale de la prise - laquelle compromettrait une finition de qualité. 
 

Des gains de temps fabuleux

L’entrepreneur avait testé ce procédé sur un premier chantier, il y a un peu plus d’un an: «Je l’avais essayé sur un ouvrage de 300 m2 et tout s’était très bien passé. On obtenait à la fois des gains de temps importants et un béton plus homogène. C’est simple: on surfaçait cinq heures après la livraison du premier mètre cube de béton, alors qu’habituellement il faut bien attendre neuf à dix heures avec une température de 10°C». Cette propriété est pour lui essentielle, notamment en termes de conditions de travail, de fatigue et de santé de ses salariés : «Notre rayon d’action est de 300 km autour de notre siège, ce qui induit pour les compagnons des plages horaires très importantes. Avec cette formulation, il leur est possible en hiver de terminer la journée vers 18 ou 19 h, alors qu’une formule classique les amenait au mieux à 22 h. Les gains de temps sont fabuleux».

Limitation des nuisances 

Après cette première expérience convaincante, il l’utilise lorsque cela se justifie, dès que la température est inférieure à 15°C. A Marmande, le recours à cette formulation s’est imposé dans la mesure où la plus grande partie du chantier s’est déroulée en hiver, par temps froid. «Nous avions en charge la mise en œuvre sur trois bâtiments des planchers bétons, y compris plancher d’étage, soit une douzaine de dalles de 500 m2 chacune». Détail qui a son importance: le chantier est situé en centre-ville: «Avec cette formulation, nous avons pu commencer le coulage des dalles vers 8 heures du matin, attaquer le surfaçage à 13 heures pour un arrêt de chantier en fin d’après-midi, ce qui nous a permis de limiter aussi les nuisances, notamment le bruit, pour le voisinage. D’autant plus que le chantier était à ciel ouvert.»
 

Les mêmes habitudes de travail tout en supprimant le travail de nuit

Pour la réussite du chantier de dallage, celuici doit se dérouler sans interruption: « La régularité du transport, donc de la livraison depuis la centrale, est fondamentale pour que le coulage et le surfaçage soient réalisés dans la continuité. Pour des chantiers de cette ampleur, il ne doit pas y avoir de rupture, car cela entraînerait des problèmes de raccord entre deux coulages entre béton déjà durci et béton frais. Si les livraisons suivent on peut couler jusqu’à 1000 ou 1200 m² par jour». Pour les compagnons, il n’y a pas de changements dans les habitudes de travail: «Le coulage s’effectue à la pompe avec une finition qualitative». Bref, des expériences positives que Dominique De Sousa renouvelle maintenant régulièrement: «Le fait de ne plus travailler de nuit est vraiment un plus pour le personnel. Et moins de fatigue, c’est plus de fraîcheur pour réaliser un bel ouvrage le lendemain !»

 

Performances techniques

Ultra Surfaçage RapideTMT est une technologie compatible et conforme à la norme NF EN 206/CN

Classe de résistance à la compression possible: de C25/30 à C45/55 ;

Classes d’exposition possibles: XC1/XC2, XF1. Autres: nous consulter ;

Classe de consistance: S2, S3, S4 ;

La technologie Ultra Surfaçage RapideTMT permet la formulation de béton dans le cadre du DTU 13.3 partie 1, 2, 3 et 4

 

Le Projet

Situé Ilot Lafitteau à Marmande (47), le projet de la résidence de retraite médicalisée Les Terrasses du Château accueillera, fin 2016-début 2017, 98 résidents dans un ensemble de plus de 6 000 m² , sur trois étages. Maître d’œuvre du projet, l’agence d’architecture Arodie-Damian a conçu un bâtiment R+3 en forme de U, avec deux ailes ouest et est qui s’organisent autour d’un grand jardin intérieur, en front de Garonne. Un vocabulaire architectural volontairement simple, qui intègre l’Ehpad dans un projet plus vaste d’aménagement urbain comprenant la mise en valeur d’une ancienne chapelle transformée en salle polyvalente et d’un bâtiment du XVIIIe siècle, le logis du château, en bureaux et logements.

 

Fiche technique

Maître d’ouvrage : DomusVI

Maître d’œuvre: Agence d’architecture Arodie-Damian

Dépôt du permis de construire : 20/03/2014

Livraison : fin 2016 (prévision)

 

En Chiffre

Type de béton : USRTMT Dall. Indus. C25/30 320 II/A 42,5 D22 S4

  • 12 dalles de 500m² (soit 6000 m² en tout)
  • 17cm d’épaisseur en moyenne
  • 70 m³ /jour (soit 9 toupies)