Lafarge et SOROC, entreprise de gros œuvre, s’associent pour accélérer l’intégration de solutions bas carbone sur le secteur de la Loire

12 Octobre 2021

L’entreprise SOROC, installée à Rozier-en-Donzy (dép. 42), est depuis longtemps reconnue sur son secteur pour son savoir-faire et sa capacité à s’approprier et à mettre en œuvre les dernières innovations pour une construction plus responsable. C’est dans cette logique que les dirigeants de SOROC se tournent vers des solutions bas carbone pour réduire l’empreinte carbone du béton de leurs chantiers.

 

En s’adressant à un acteur local et national incontournable, les équipes de SOROC découvrent les solutions de bétons bas carbone ECOPact de Lafarge. Les deux entreprises ont donc décidé de collaborer autour de deux objectifs clairs :

  • Réduire l’impact carbone du Gros œuvre et ainsi préserver l’environnement.
  • Développer la mise en œuvre des nouveaux bétons bas carbone dans le secteur de la Loire.
     

Conviction et engagement pour un premier chantier en bétons bas carbone

C’est sur le chantier l’HERMITAGE situé sur la commune d’Andrézieux-Bouthéon dans la Loire que la collaboration prend d’abord forme.

L’HERMITAGE est un immeuble de 39 appartements de standing sur cinq niveaux. Pour ce chantier, Lafarge et SOROC souhaitent réaliser toutes les façades de l’immeuble en bétons ECOPact afin de réduire l’impact carbone de plus de 40%.

« Nous sommes convaincus de la nécessité des solutions bas carbone, car elles nous permettent de réduire notre empreinte CO2. C’est aussi notre rôle de pousser et convaincre nos clients à s’approprier ces innovations bénéfiques pour l’environnement», précise Jean-Louis RIVOLLIER, dirigeant de SOROC.

Par ailleurs, ces bétons seront produits à partir de matériaux uniquement régionaux et certifiés par le label 100% local de l’UNICEM. L’utilisation de granulats recyclés permet, également, d’inscrire l’opération dans une démarche d’économie circulaire.

« Nous travaillons avec les équipes de l’entreprise SOROC depuis longtemps et nous connaissons leur détermination. C’est évidemment plus facile pour nous de proposer nos solutions ECOPact quand on est soutenu de façon aussi dynamique » explique Flore BELLANCOURT, responsable Prescription Systèmes Constructifs pour l’Agence Lafarge Bétons Rhône Auvergne.
 

Quand chacun s’implique pour une construction plus environnementale

A l’appui de leur détermination à démontrer la pertinence de la construction bas carbone, les deux entreprises ont décidé de contribuer financièrement pour la réussite de ce projet. Une initiative partagée également par les autres parties prenantes du chantier.

Ainsi, le cabinet d’architecture Atelier RACOLTA, le bureau d'étude ICOBA et le Maître d'ouvrage FACE NORD du groupe GESTION FONCIERE, se sont engagés à leur tour dans l’aventure en permettant à l’initiative de se réaliser.

« Face aux enjeux du climat, de la sobriété énergétique, et des modes d’habitation, le groupe GESTION FONCIERE déploie à Andrézieux-Bouthéon une démarche inédite, privilégiant la construction en béton bas carbone, pour fabriquer la ville de demain », souligne Gilles AULAGNIER, président directeur général de GESTION FONCIERE.

 
logo soroc

 

cabinet atelier racolta

Communiqué de presse (pdf, 488.87 KB)