LafargeHolcim inaugure son démonstrateur FastCarb pour accélérer la carbonatation des granulats de béton recyclé et réduire l’empreinte carbone de la construction

28 Janvier 2020
 

Labellisée « Projet National Fastcarb », cette expérimentation est menée à la cimenterie de Val d’Azergues depuis mi-décembre 2019 par les équipes pluridisciplinaires de LafargeHolcim France avec le soutien des experts internationaux du LafargeHolcim Innovation Center (LHIC) de l’Isle d’Abeau. Elle illustre l’engagement fort de LafargeHolcim pour réduire l’empreinte carbone de son activité et faire progresser l’ensemble du secteur vers des modes constructifs plus responsables.

Elle s’inscrit dans la stratégie innovation du Groupe qui repose sur deux piliers : le développement de solutions bas carbone et l’accélération du développement de produits innovants.

 

La carbonatation des granulats de béton recyclé : un des leviers pour réduire l’empreinte carbone de la filière béton

L’approche 5C (Clinker – Ciment – Béton (Concrete) – Systèmes Constructifs et Carbonatation) s’appuie sur 5 leviers qui permettent de réduire l’empreinte carbone des solutions en béton. Sur chacun de ces leviers, LafargeHolcim met en place des actions concrètes pour diminuer son empreinte carbone : développement des combustibles de substitution en cimenterie, baisse de la consommation énergétique en usine, formulation des ciments avec l’offre Galaxim Planet, formulation des bétons dont l’empreinte carbone est mesurée par le référentiel 360 score, solutions isolantes avec la mousse Airium, aide à la conception de bâtiments bas carbone avec le simulateur 360 design.
 

Le projet national FastCarb vient explorer l’accélération d’un phénomène naturel qu’est la carbonatation du béton. Le béton est un puits naturel de carbone. Avec le temps, il recapte les molécules de CO2 qui ont été relâchées lors de la décarbonatation du calcaire pour produire le clinker, matière première du ciment. Le démonstrateur est un prototype qui utilise le CO2 directement issu de la cheminée de la cimenterie.
 

Le carbonateur FastCarb à Val d’Azergues : la carbonatation par lit d’air fluidisé

schema carbonateur lh sans legende


Le démonstrateur de Val d’Azergues expérimente le procédé de carbonation par lit d’air fluidisé :

  • les gaz du four de la cimenterie sont captés au niveau du filtre principal avant leur expulsion par la cheminée, pour être injectés dans le carbonateur 
  • les granulats de béton recyclé sont introduits dans le carbonateur et progressent sur le tapis vibrant (le temps de passage dans le carbonateur est en cours d’optimisation) ;
  • la pression des gaz, l’humidité et la température sont contrôlés de façon à maintenir les conditions optimales de captation du CO2
  • en fin de process, les gaz sont  filtrés puis renvoyés vers la cheminée

 

Le carbonateur utilise du matériel recyclé issu de l’industrie alimentaire et servant initialement à sécher les laits infantiles. Les granulats de béton recyclé proviennent de la plateforme de recyclage de granulats aggneo® basée à St Fons.

Dans le cadre du projet national, les granulats recyclés carbonatés seront ensuite testés dans la fabrication de bétons, notamment par les équipes de LafargeHolcim Bétons de Lyon, afin de vérifier le comportement du béton incorporant ces granulats aux propriétés améliorées.

 

« Le démonstrateur FastCarb sur la cimenterie de Val d’Azergues, s’inscrit parfaitement dans notre démarche Lafarge 360 pour une construction plus responsable. C’est une illustration de plus des actions mises en œuvre par LafargeHolcim France pour réduire nos émissions carbone grâce à l’engagement de toutes nos équipes opérationnelles». François Petry, Directeur général LafargeHolcim France.

 

Le démonstrateur de Val d’Azergues en chiffres :

  • Durée de l’expérimentation sur site = 4 mois
  • Quantité de granulats recyclés à carbonater pour le projet = 50 tonnes
  • Equipe mobilisée de 12 personnes

 

Le programme national FastCarb

Soutenu par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, le programme FastCarb est un projet de recherche et développement collaboratif lancé en 2018 par l’IFSTTAR et 21 autres partenaires dont les acteurs de la filière ciment et béton. L’IREX en assure la gestion administrative et financière. Son objectif est de stocker le CO2 dans les granulats de béton recyclé de manière accélérée, d’améliorer la qualité de ces granulats (par le colmatage de la porosité qui leur est propre) et de diminuer in fine l’impact CO2 du béton dans les structures.

Plus de détail sur https://fastcarb.fr/

Communiqué de presse (pdf, 648.27 KB)