Olivier Huot (IEP Paris 2016)

 

Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 23 ans. Etudiant à Sciences Po Paris depuis 5 ans, je suis actuellement en Master 2 d’Affaires publiques en alternance. Je suis Chargé de mission Affaires publiques au sein de la direction de la Communication et des Affaires publiques de Lafarge.

Pouvez-vous décrire les missions qui vous sont confiées ?

Quels intérêts en retirez-vous ?

Les missions qui me sont confiées sont très diverses : je rédige une « veille Affaires publiques » à destination des membres de l’équipe de management France qui nous permet de comprendre et d’anticiper l’environnement législatif et réglementaire dans lequel les activités de Lafarge se développent. Je prépare également les rencontres de la direction avec les autorités publiques afin de faire passer nos messages que je contribue à définir en lien avec les équipes opérationnelles. Enfin, je représente Lafarge France à des réunions de syndicats professionnels, des rencontres parlementaires etc. La grande diversité des missions m’a permis de découvrir le monde industriel et les défis d’un acteur tel que Lafarge basé en France.

Pourquoi avez-vous choisi Lafarge pour effectuer votre alternance/stage ?

Tout d’abord, il y avait l’attrait de l’industrie, le désir de participer à la production de quelque chose de concret, omniprésent dans l’univers dans lequel nous évoluons. En effet, le béton nous permet de construire des habitations, des infrastructures etc. J’ai aussi été attiré par les valeurs portées par l’entreprise, dans lesquelles je me reconnais : l’intégrité, l’importance du travail en équipe, sans oublier bien sûr, l’exigence.

Comment s'est déroulée votre arrivée chez Lafarge ?

L’intégration s’est faite en douceur. A mon arrivée, je me suis vraiment senti accueilli. Tout était prêt pour moi : ma tutrice avait prévu de passer une journée entière pour bien m’expliquer les enjeux de mon poste et me présenter mes futurs interlocuteurs au sein de l’entreprise. J’y ai été très sensible. Après cette période de « sas », on m’a rapidement et progressivement confié des responsabilités.

Pouvez-vous nous décrire le rôle de votre tuteur ?

Comment qualifierez-vous vos relations ? Ma tutrice est ma supérieure hiérarchique, mais c’est en même temps la personne qui me fait progresser grâce à des points réguliers et des retours sur mon travail, mais surtout par son exemple. Notre relation est basée sur la confiance : je travaille avec elle et elle me laisse une grande liberté dans la manière dont je m’organise et mène certains dossiers. Elle est également consciente du défi que représente une année en alternance, elle veille donc à adapter ma charge de travail dans les périodes où je suis très sollicité par mon école (partiels, mémoires etc.).

Qu'avez-vous appris jusqu'à ce jour chez Lafarge ?

J’ai gagné en autonomie et prise d’initiative, pris confiance en moi. Je suis devenu plus rigoureux et je hiérarchise mieux mes priorités. J’ai également découvert le monde industriel en particulier grâce aux visites de sites organisées par ma tutrice.

De quoi êtes-vous le plus fier(e) chez Lafarge ?

La confiance qui m’a été accordée dès le début, et le gain progressif en responsabilité. On me confie de plus en plus de missions, de plus en plus intéressantes et importantes. J’ai l’impression d’avoir grandi avec l’entreprise afin de mieux répondre aux attentes des gens avec qui je travaille.

Si vous deviez décrire Lafarge en quelques mots, que diriez-vous ?

Pour moi, Lafarge est une entreprise qui évolue dans un univers passionnant et mouvant. C’est également une entreprise humaine qui incite ses collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes en équipes et où le respect mutuel est une valeur primordiale.

Que diriez-vous à un membre de votre entourage pour l'inciter à postuler chez Lafarge ?

La possibilité de se voir confier rapidement des dossiers passionnants tout en étant accompagné. Mais aussi, l’opportunité de découvrir un secteur complexe et en transformation.

Quel est votre projet professionnel une fois diplômé(e) ?

Une fois diplômé, j’aimerais idéalement continuer chez Lafarge, où je suis prêt à découvrir d’autres métiers. Ou bien compléter ma formation dans une école de commerce pour acquérir des compétences plus généralistes et opérationnelles afin de pouvoir travailler dans une autre entreprise industrielle. Enfin, j’envisage également de passer les concours administratifs, notamment l’ENA.