Informations concernant l’émission « Cash Investigation »

 

Suite à la diffusion de l’émission « Cash Investigation » le 24 mai 2016 sur France 2, Lafarge France souhaite apporter les précisions suivantes :
 

Depuis plusieurs années, LafargeHolcim mène une politique volontariste de réduction des émissions de carbone, ayant diminué de 25% ses émissions nettes de CO2 par tonne de ciment à ce jour par rapport à 1990. Soumis au mécanisme européen de quotas carbone comme d’autres secteurs industriels, LafargeHolcim réaffirme sa position en faveur d’un dispositif de prix du carbone, et en faveur d’une révision du mécanisme européen pour éviter toute sur-allocation de quotas gratuits.

En savoir plus : lire le communiqué de presse

 

Dans l’émission, il a été fait mention de quotas CO2 attribués à la cimenterie de Frangey en 2013 et 2014. Ces quotas ont été reçus à tort et Lafarge n’a donc reçu aucune somme d’argent à ce titre.

En savoir plus : lire le communiqué de presse

 

Enfin, le projet de transformation de l’usine du Havre en cours de discussion avec les partenaires sociaux s’explique par la baisse structurelle que connaît le marché cimentier depuis 2008, et n’est en aucune façon lié à des enjeux de quotas ou de CO2.
 

LafargeHolcim regrette que ces éléments n’aient pas été pris en compte dans le reportage pour la bonne compréhension des téléspectateurs.