Chantier d’Heudreville (27) : rénovation d’une grange en matériaux bio-sourcés

Lafarge France s’engage dans le développement et la formation aux matériaux bio-sourcés et développe notamment des applications chaux-chanvre à partir de ses chaux Nathural, Tradibat 85 et Crualys. Sa participation à un chantier de rénovation d’un bâtiment du début du 19ème siècle à Heudreville, labellisé et en partie subventionné par la Fondation du Patrimoine, en fait la preuve de son engagement.

13.04.2017
 

Transformer une grange en un lieu d’habitation

Lafarge France participe à la rénovation d’une grange normande à Heudreville pour en faire un lieu de vie sain et confortable. Le propriétaire bénéficie ainsi de l’expertise et des conseils de Lafarge France dans le choix des matériaux et des techniques de mise en oeuvre pour chaque étape du chantier. Les solutions chaux chanvre ont notamment été sélectionnées car elles permettent de conserver toute l’authenticité des vieilles bâtisses de la région.
La grange, qui comprend une ancienne étable, un poulailler et une zone de stockage de foin à l’étage, date probablement du début du 19ème siècle. C’est un bâtiment traditionnel en colombage d’environ 47 m². Elle est implantée dans un verger de deux hectares comptant plus de cent arbres fruitiers. La grange est dans son état d’origine.
 

Les grandes étapes du chantier

Des fiches de suivi de chantier vous seront envoyées au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Pour les consulter à tout moment et télécharger des photos, rendez-vous sur http://wellcom.fr/presse/lafarge

 

Les applications chaux-chanvre

Du confort dans un habitat sain et durable

Inspiré par des techniques ancestrales associant le végétal et le minéral, les solutions chaux-chanvre ou « béton de chanvre » sont utilisées dans le bâtiment pour diverses applications, en neuf comme en rénovation. Ces solutions composées d’un granulat végétal allient deux produits naturels :

  • la chaux issue de la calcination de la pierre calcaire,
  • la chènevotte, partie de la tige de chanvre une fois que la fibre est retirée, couramment appelée chanvre.

 

L’utilisation du chanvre présente de nombreux atouts économiques, techniques et environnementaux. Perméable à la vapeur d’eau, l’application chaux-chanvre permet une régulation de la température et de l’humidité de la pièce tout au long de l’année. En été, l’évaporation de l’eau dans l’épaisseur du mur absorbe la chaleur et procure une certaine fraîcheur. En hiver, la condensation de l’eau dans le mur dégage de la chaleur.
En outre, elle n’impacte pas la qualité de l’air et améliore l’acoustique des bâtiments.

Pour garantir le bien fondé des solutions chaux-chanvre, Lafarge s’est associé à l’INSA de Rennes afin de mesurer la performance thermique du bâtiment d’Heudreville et avoir un comparatif avant / après. La dalle est instrumentée par un thermo-couple permettant de mesurer les différentes températures du bâtiment. La grange rénovée d’Heudreville deviendra ainsi un véritable laboratoire de la construction bio-sourcée grandeur nature.

Un matériau contrôlé

La construction en béton de chanvre est régie par des règles professionnelles acceptées par la C2P (Commission Prévention Produits) en 2012 qui garantissent un seuil minimum de performance des bétons de chanvre. Ces Règles Professionnelles d’Exécution décrivent les points clés de mise en œuvre pour les 4 applications requises (murs isolants en béton de chanvre, isolation de sol, isolation de toiture et enduit en mortier de chanvre) et un carnet de détail (guide illustré de mise en œuvre des bonnes pratiques).
La chènevotte utilisée pour ces applications doit être labellisée « Chanvre pour le Bâtiment ».


Une formation qualifiante et agrée par l’association Construire en Chanvre a eu lieu le 17 mars dernier à l’usine de chaux de Cruas en présence de 8 artisans. Cette formation s’articule autour d’une partie théorique et d’une partie pratique.

Le communiqué de presse
Télécharger (pdf, 469.09 KB)