Le site de Bercy victime d’un acte de malveillance

1 Septembre 2020
Le site de Bercy a été victime d’une détérioration délibérée d’une plaque d’étanchéité, positionnée sur le dernier bassin de décantation des eaux, qui a entraîné un léger écoulement temporaire d'eau recyclée dans la Seine. Toutes les mesures nécessaires ont été immédiatement mises en œuvre pour mettre fin à cet incident. LafargeHolcim rappelle qu’il applique sur tous ses sites les plus hautes normes de sécurité et de protection de l’environnement.
 

Aussitôt détecté, l’écoulement qui ne concerne que des eaux en dernière étape de recyclage a été stoppé. Des travaux de réparation immédiats ont été engagés permettant de circonscrire les conséquences de la fuite.

Le traitement des eaux de nettoyage du site de Bercy est réalisé en circuit strictement fermé, sans aucun rejet extérieur. Il fonctionne par décantation successive dans une série de bassins. L’eau est ensuite réutilisée dans le circuit de la centrale pour réaliser les bétons et procéder à nouveau aux opérations de nettoyage. Les résidus (graviers, boue cimentaire) sont régulièrement extraits des bassins et évacués selon des filières certifiées.

L’incident survenu la semaine dernière est exceptionnel. Il a été provoqué par un acte malveillant pour lequel une plainte est déposée ce mardi 1er septembre.

La centrale à béton de Bercy, comme tous les autres équipements du groupe en France, a mis en place toutes les mesures nécessaires pour répondre aux exigences environnementales en vigueur.

Suite à cet acte de malveillance, les actions de contrôle sur nos centrales vont être encore renforcées. Concernant le site de Bercy nous mettrons en œuvre dès les prochains jours une solution de sécurisation supplémentaire du circuit de recyclage des eaux. En parallèle nous renforçons activement la sécurité autour de nos sites pour éviter tout nouvel incident.

Communiqué de presse (pdf, 127.36 KB)